Lampemètres et procédure de tests :

Lampes triées, appairées et testées sévèrement  : sur lampemètres US pros et calibrés Heathkitt TT-1, Hickok et B&K 500 custom , Maxipreamp II (maximatcher)

Le tube tester donne le Gm : mutual conductance qui est le pouvoir d'amplification, en µhmos.

Pour les fabricants la valeur de neuf est généralement 1250 µhmos. pour une 12AX7,

Test > NEW = dépasse les préconisations constructeur

Chez moi toute lampe sélectionnée doit tester >1350 µhmos sur mes lampemètres calibrés : sinon tube rejeté.

@ -2v 250v pour chaque triode .
Pour les 12AX7, ECC83 etc le Maxi préamp II (maximatcher) donne le gain, la pente ( Gm >1450) et le niveau de bruit de fond statique et thermionic (- .. dB) + écoute sur HP (gain x 10 000 !) pour tester la microphonie.

Vous aurez les valeurs de test sur une petite étiquette pour chacune des triode de chaque lampe de préampli.

Tests pros complets et sévères :  Pas de court circuit, ni courant de grille parasite, vide testé  etc

En plus chaque tube de puissance NOS et chaque tube de préampli est écouté en situation réel dans un clone de Fender Champ 5F1 Custom : Vp de 300 à 450v, cathode bias qui donne aussi le courant de plaque Ip au repos (en mA) et aussi le "son" de la lampe testée dans un vrai HP alnico 12".

Afin d'aussi éliminer les lampes microphoniques en conditions réeles d'utilisation

Point vert = Grade V1 pas de microphonie dans un ampli de guitare en V1

Point Vert/Rouge Grade V2 etc

 

Ensuite pour terminer traitement des contacts (pins) avant expédition :

Produits de traitement des pins : abrasif ultra fin + Deox it puis 24h après  Déox Gold = mieux que neufs

 

Traitement des contacts (pins) avant expédition : DeoxIt
Traitement des contacts (pins) avant expédition : DeoxIt

 

 

 

 

Ensuite traitement des contacts (pins) avant expédition :

- tout d'abord abrasif ultra fin + Deox it 25 (rouge)

- puis 24h après  Déox Gold = comme neuf

 

 N.B. : Les lampes neuves présentent toutes un Hallo régulier, métallisé ou noir, sur le dessus ou le côté. C'est le "Getter" qui récupère les molécules pour parfaire le vide.  Il y a parfois un "point noir" en face de la tige interne du getter lors du dépôt du hallo au cours de la fabrication. Ce n'est pas une trace d'usage.

Certains bons fabricants faisaient subir un "Burning" ou "rodage" plus ou moins long et intensif avant de mesurer les lampes en sortie de chaine, ça ressemble à une trace d'usage. C'est parfois spectaculaire : sur les vraies MullardEL84, on retrouve ces dépôts un peu fumeux vers les micas, en face des trous de la plaque. Une EL84 Mullard sans ces traces noires est une contrefaçon ...